La différence entre le café lavé et non lavé

Quelles sont les différences entre le café lavé et non lavé ?

 

Le café est transformé de différentes manières, deux des principales méthodes étant le café lavé et le café non lavé.

Chacune de ces méthodes possède ses propres caractéristiques et peut avoir un impact considérable sur la saveur de votre café bien avant d’atteindre votre tasse.

Cet article vous explique les principales différences entre le café lavé et non lavé.


Quelles sont les différences entre le café lavé et non lavé ?

Tout d’abord, il est important de comprendre ce qu’est le grain de café et comment il est préparé.

Comprendre au moins les bases de ce processus peut vous aider à comprendre pourquoi certains cafés ont un goût différent des autres et peut vous aider à prévoir le goût du café lorsque vous vous aventurez sur de nouveaux territoires pour essayer de nouveaux cafés intéressants.

Le café est en réalité un fruit, pas un grain comme beaucoup le pensent. La cerise de café est généralement un fruit rouge ou jaune qui contient deux graines entourées d’une fine couche de pulpe et d’une fine peau appelée parche.

La transformation du café commence avec la cerise récoltée dans la plante. Une fois récolté, le grain doit être séparé de la cerise sans perdre l’arôme contenu dans la pulpe.

1. Café lavé

Avec le café lavé, également appelé procédé par voie humide, la cerise de café est réduite en pâte par une machine appelée pulpeur. Cela signifie que la couche externe de la peau est enlevée.

Une fois cette couche externe éliminée, le grain enveloppé dans la pulpe est ensuite fermenté dans l’eau pendant au moins un à deux jours et parfois plus longtemps. Après le processus de fermentation, le grain est ensuite lavé de sa pulpe après avoir dégagé son arôme.

De toutes les méthodes de transformation du café, cette méthode produit souvent le café de la meilleure qualité.

Cependant, il faut beaucoup d’habileté et d’eau pour fonctionner correctement. Certains des cafés les plus fins au monde (et souvent les plus chers) sont créés à l’aide de ce processus.

2. Café non lavé

Le café non lavé, également appelé traitement du café naturel ou procédé sec, est ce que j’appellerais l’approche classique de la préparation du café. Fondamentalement, il s’agit de la méthode de préparation la plus ancienne utilisée depuis des centaines d’années.

Dans ce processus, les cerises de café sont d’abord lavées puis séchées au soleil. Une fois le séchage terminé, la graine verte est retirée de la cerise fermentée et séchée.

Le retrait de la fève est le processus le plus difficile et le plus risqué lors de la production de café en utilisant cette méthode car il y a très peu de contrôle sur le processus d’élimination de la fève.

Cependant, ce processus n’exige toujours pas autant de compétences que le processus de lavage, ce qui signifie qu’il s’agit d’un processus beaucoup plus facile et largement utilisé par les producteurs de café du monde entier.

3. Café semi-lavé

En utilisant la méthode semi-lavée, les aspects des méthodes lavées et non lavées sont combinés. 

Dans ce processus, les peaux sont retirées, mais la pulpe est laissée pour sécher au soleil. Une fois le processus de séchage terminé, la pulpe est souvent mouillée et les grains sont retirés.


Différences de saveur

1. Méthode lavée

Il s’agit d’un processus relativement nouveau de préparation du café lorsque vous regardez la longue histoire de l’homme avec le café.

Ce processus crée souvent un grain beaucoup plus propre et plus lumineux et ayant un goût beaucoup plus fruité que la méthode non lavée.

Si vous préférez que votre café soit un peu plus acide, il est essentiel de trouver un grain préparé selon la méthode lavée.

2. Méthode non lavée

La méthode non lavée, également connue sous le nom de procédé par voie sèche, crée un café lourd mais qui reste doux, très lisse et complexe.

Dans de nombreux cas, les pays à climat très sec comme l’Indonésie, l’Éthiopie et le Brésil utilisent cette méthode.

Ces pays comptent beaucoup de jours de soleil pour s’assurer que les fèves sont bien séchées par rapport à d’autres régions.

3. Méthode semi-lavée

Le consensus général est que la méthode non lavée produit un café plus gras avec plus de corps et une complexité accrue, tandis que la méthode lavée produit un café beaucoup plus acide avec une clarté accrue.

Les grains créés à l’aide du procédé semi-lavé tentent de combiner le meilleur des deux mondes des deux méthodes, donnant souvent un café plus gras avec une acidité accrue par rapport aux autres méthodes.


Le mot de la fin

Si vous êtes venu sur le blog dans l’espoir de découvrir quel type de café était le meilleur, j’ai peur que vous lisiez ceci sans obtenir les réponses que vous espériez. Vous voyez, à la fin, tout dépend de vos goûts personnels.

Les méthodes lavées et non lavées peuvent créer un grain de café vraiment étonnant, qui fournit suffisamment de corps et de saveur pour impressionner les amateurs de café les plus critiques.

Mais, comme tout dans la vie, tout le monde ne sera pas d’accord. Certains préféreront les saveurs plus fruitées apportées par la méthode lavée tandis que d’autres apprécieront les cafés plus sucrés créés par la méthode non lavée.